Introduction à la règle

Introduction à la Règle de vie

La règle de vie des Compagnons de la Mission n’est pas un ouvrage qu’on lit du commencement à la fin d’un seul trait. C’est un livre de chevet que l’on consulte au besoin et que l’on travaille pour mieux s’imprégner de son esprit. La méthodologie utilisée dans sa conception souhaite fournir aux Compagnons de la Mission un document facile d’utilisation.

Le document contient donc :

  • Introduction à la Règle de vie
  • Prologue
  • Objectifs de la Société des Compagnons de la Mission
  • La sanctification personnelle
  • La mission
  • 
Le directoire général
  • La table des matières
  • 
Table analytique
  • 
Bibliographie

La règle de vie est un guide qui constitue pour les membres de la Société un manuel où l’on y trouve l’esprit évangélique et un guide pour le Compagnon dans sa démarche de sanctification et son travail missionnaire. Elle est la principale source de formation fournie par la Société des Compagnons de la Mission à ses membres. Elle est conçue de manière telle que le Compagnon l’utilise comme un instrument personnel de base pour acquérir la spiritualité qui fait d’une personne un membre à part entière dans la Société.

C’est avant tout un outil pratique de réflexion qui permet à celui ou celle qui désire se sanctifier et aider les autres à connaître le Christ, de réfléchir à sa propre vocation de Prêcheur dans le monde.

La règle est donc un instrument de travail, un appui pour prier, méditer et réfléchir. Elle permet à la fois d’étudier l’Écriture sainte et des auteurs spirituels, de s’unir les uns aux autres pour instituer un même esprit, une mentalité, une même communion de pensée parmi les membres de la Société. Hors les rencontres fraternelles et statutaires, elle constitue le lien fondamental qui unit les membres.

On ne peut apprécier ce vade-mecum que si on l’utilise avec confiance, sans toutefois en faire un dogme, mais comme un guide sur le chemin de la perfection évangélique et comme un manuel au service de la mission d’évangélisation. L’ouvrage est conçu comme un moyen pédagogique permettant d’avoir en poche un document facilement utilisable, donnant au moment opportun les repaires nécessaires pour mieux s’imprégner des valeurs chrétiennes et de l’esprit de la Société.

Il convient donc d’assimiler son contenu, petit à petit au fil du temps, selon ses besoins personnels, avec l’assurance que toute démarche de sanctification personnelle et d’évangélisation est sous le signe de la Croix du Christ, vivifiée par les dons de l’Esprit Saint, accueillant dans la confiance et la simplicité l’enseignement de l’Évangile de Dieu et de ceux ou celles qui en ont été, ou sont encore aujourd’hui, des témoins. En vous en souhaitant bonne réception.

Frère Guy Lespinay, o.p. 9 mars 2013.

 

Pour faciliter la lecture du texte, l’expression Compagnon comprend le féminin et le masculin.


La « Société » spécifie l’organisme institutionnel. Il est nécessaire de distinguer l’institution des personnes et des groupes qui constitue la Société ainsi que l’objectif. Le « Compagnon » définit la personne qui est membre. Le mot « mission » décrit l’objet de la Société. À titre d’exemple, on dit : Les frères de l’Ordre des Prêcheurs = frères : les personnes ; l’Ordre : l’institution ; Mission : la tâche ou l’objectif. La Compagnie de Jésus ou la Société de Jésus = La Compagnie ou la société : l’institution ; les Jésuites : leur appartenance en tant que personnes. Ils ont le titre de Compagnons entre eux et dans leur Constitution. La Congrégation des sœurs enseignantes de… (Congrégation = l’institution ; sœurs : les personnes ; enseignantes : la tâche ou l’objet. Les chevaliers de l’Ordre de Malte, des Chevaliers etc.

Les commentaires sont fermés